La peur du succès

Je vois plus de femmes paralysées par la peur de réussir que par la peur d’échouer.

La peur de réussir peut se manifester de différentes manières, par exemple :

  • freiner des 4 fers pour communiquer sur son offre
  • savoir pertinemment ce que nos clients attendent de nous mais se trouver toutes les raisons valables de ne pas construire l’offre qu’ils attendent
  • se cacher, au sens propre comme au sens figuré
  • se mentir à soi même sur ses propres motivations avec des phrases du style « non mais je ne fais pas ca pour l’argent… »et toutes ces choses qui, en effet, vont nous empêcher d’atteindre nos objectifs.

Les femmes ont souvent peur de réussir. Des siècles de chasse au sorcière et de patriarcat nous ont contraintes à nous réduire. A ne pas aspirer au succès. C’est un réflexe de survie que de ne pas réussir.

Regardez le traitement réservé aux femmes qui réussissent. Elles sont taxées de tous les noms.

  • Des p¨¨$s qui ont nécessairement couché pour arriver où elles sont.
  • Des égoistes qui ne pensent qu’à leur carrière,
  • des manipulatrices, venales
  • des meres indignes qui sont prêtes à sacrifier leur gosse pour leur carrière et pour l’argent

Cette peur de réussir peut avoir une incidence sur votre politique tarifaire, comme elle peut l’être lors de vos négociations salariales. Vous n’oserez pas demander le juste prix pour vos prestations. Vous allez travailler beaucoup pour beaucoup trop peu.Vous vous reconnaissez?

Travaillons ensemble votre capacité à accueillir le succès dans votre vie.

Say Yes to Success Now

Comment faire une digital detox?

Je vous écris ces quelques lignes depuis mon bureau après une bonne séance de yoga, méditation et d’elliptique. J’ai mis ma playlist love et opté pour une activité physique douce aujourd’hui.
Je souffre du cou depuis quelques semaines maintenant. J’ai demandé à mes guides de me montrer l’origine de mes douleurs aux cervicales. Je savais qu’elles étaient liées au travail mais je ne comprenais pas pourquoi. J’ai eu la réponse il y a quelques jours : le téléphone portable.
Je travaille énormément avec mon téléphone, pour faire des recherches, pour poster sur instagram, sur facebook de temps en temps. J’avais complètement oublié de ne JAMAIS faire cela. Je me suis allée à la fausse facilité.
Énergétiquement, nos doigts sont particulièrement importants. En particulier le bout des doigts qui sont des centres énergétiques importants, directement connectés à notre nuque, au cou et à la tête.La position que l’on adopte sur le téléphone, où il peut nous arriver de passer plusieurs heures, n’est pas du tout naturelle et nous contracte toute la zone du cou et des cervicales.
Si vous avez des douleurs au cou et aux cervicales en ce moment, voici quelques rituels qui pourront vous aider : 


1. Passez moins de temps sur votre téléphone. 

Utilisez les versions PC ou mac de vos applications favorites en particulier pour l’envoi des mails, des textos et des publications sur les réseaux sociaux.

L’avantage sera multiple : 

– etre moins dans la réaction et plus dans la réflexion. Vous prenez plus de temps à réfléchir à ce que vous dites et écrivez lorsque vous êtes sur votre ordinateur

– faire une séparation plus claire entre pro et perso

– limiter le temps que vous passez sur ces applications qui sont conçues, rappelons le, pour nous rendre accro
Pour poster sur whatsapp depuis son pc : https://web.whatsapp.com/

Pour poster sur instagram depuis son pc, vous pouvez passer par facebook si vous avez une page professionnelle


2. Faites une digital detox

La dopamine est l’hormone du plaisir qui est sur stimulée par Instagram, Facebook, Whatsapp et toutes les autres applications du même style. J’avais pris l’habitude de faire des breaks des réseaux sociaux au cours des 3 dernières années et je suis complètement passée à coté cette année 2020. Je vais la programmer pour la 1ere semaine de novembre. et desinstaller whatsapp, instagram, facebook de mon téléphone pendant 1 à 2 semaines. Le fait d’être joignable uniquement par mail réduit la dose de dopamine dans le corps et permet de prendre du recul. Surtout, elle permet de rester plus concentrée et de parvenir à faire des choses qui ne sont pas nécessairement plaisantes (exemple payer les factures lool)


3. Faites de pause et détendez vous la nuque

Après ma session de travail, je prends le temps depuis 2 semaines de faire cette session de yoga spécialement conçue pour le cou et la nuque.Voici un cours offert à Zelinda du Studio The Yoga Room dont je suis fan absolue.

4. Massez vous le cou et la tête


J’ai pris l’habitude d’utiliser l’huile essentielle de gaulthérie qui est un anti inflammatoire naturel. Je la mélange à mon huile de coco préalablement chauffée et je me masse le cou et la tête. Dans Zen & Organisée, vous trouverez dans la section Devenir une déesse, une vidéo de démonstration du massage que je réalise. Détente et relaxation assurée en moins de 10 minutes.

5. Calmez votre FOMO (Fear Of Missing Out) : la peur de louper quelque chose


Avez vous tout le temps peur d’avoir loupé une information, d’etre passé à coté de ne pas en être? Cette peur a un nom particulier, que les anglo saxons appellent FOMO. La peur de ne pas en être peut vous faire stresser pour rien, et vient sous tendre votre blessure du rejet et d’injustice. Vous êtes passée à coté d’un message un jour et pensez que vous avez loupé l’opportunité de votre vie? Honey, Ayez confiance dans le timing divin de votre vie et rappelez vous qu’une porte se ferme, c’est que l’univers cherche à nous protéger.

Et vous êtes vous accro au téléphone?

Ressentez vous des douleurs dans le cou?

Aviez vous décelé chez vous la peur de ne pas en être?

Hate de lire vos commentaires !

Comment communiquer avec ses ancêtres et co-créer avec eux : conférence en ligne gratuite

Hello my friends,

Vous êtes nombreuses et nombreux à souhaiter vous reconnecter à vos ancêtres et apprendre les principes de la spiritualité africaine ancestrale. Qu’est ce que vos ancêtres tentent de vous dire lorsqu’ils communiquent avec vous? Comment co-créer avec eux?
Dans cette optique, je vous donne rdv le 31 Octobre à 14h pour une conférence gratuite de 2 heures sur le thème :

Comment communiquer avec ses ancêtres et co-créer avec eux.

Nous aborderons les points suivants :

1. Qu’appelle t on les ancêtres dans la spiritualité africaine

2. quels sont les signes qu’ils tentent de rentrer en contact avec nous

3. ancêtres, guides, anges, quelle différence, quel est leur role dans notre vie

4. comment communiquer avec eux avec intention

5. ancêtres et entités malveillantes, doit-on avoir peur?

6. Question réponse
Save the date et partagez en masse

Mercure Retrograde du 13 Octobre au 4 Novembre 2020

Des problèmes à vous faire comprendre ou à comprendre les autres en ce moment? Du mal à vous comprendre vous même? Des problème de connexion internet? Des petites disputes?

Pas de panique ! Tout s’explique dans les étoiles !

La planète Mercure, qui gouverne les échanges et nos facultés mentales, a entamé sa retrograde il y a quelques jours dans le signe du Scorpion.

Découvrez comment ces énergies puissantes peuvent affecter votre capacité à communiquer et comment vous pouvez utiliser ces énergies à votre avantage.

Dans cette video je vous explique :

  • Ce que représente Mercure et son archétype dans la spiritualité africaine
  • Ce que représente le signe du Scorpion
  • Dans quels domaines de votre vie cette retrograde peut vous impacter.

Hate de vous enseigner cela et bien plus dans Woke – Initiation à la spiritualité Africaine qui démarre le 12 Novembre prochain.

Les états modifiés de la conscience

Aujourd’hui, j’ai été invitée par mes guides à vous parler des différents états de la conscience et des techniques que nous utilisons dans les traditions africaines afin de nous placer dans un état modifié de conscience, en particulier le sommeil et la transe.

Hâte de vous enseigner comment accéder à des états modifiés de conscience dans Woke – initiation à la spiritualité africaine, qui démarre le 12 Novembre prochain.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Bilan de la pleine lune du 1er Octobre : Let love rule

Aujourd’hui, l’amour est ma seule force motrice

Je vous écris ces quelques lignes depuis mon bureau où j’assiste à un magnifique spectacle. Un arc en ciel flamboyant se déploie sous mes yeux et je ne peux m’empêcher d’admirer la magie et la beauté de la nature. Un de ces moments qui nous rappellent que nous ne sommes vraiment rien dans le Grand Plan et que notre seul rôle, en tant qu’être humain, est de faire l’expérience de cette merveille que l’on appelle la vie.

Comme beaucoup d’entre nous qui peuvent se le permettre, je suis actuellement entrain de ralentir le rythme. La pleine en bélier du 1er octobre a fait son petit effet, avec une vague d’émotions allant de la colère à la rage, du désarroi à la joie, de la tristesse à la paix la plus sincère et profonde.

C’est dans ce moment de paix que je choisis de vous partager mes quelques reflexions du moment, et ma décision profonde et sincère de laisser l’amour être la seule force motrice de ma vie. Cela tombe plutôt bien, nous travaillons actuellement Manifest Love avec les élèves de mon école. Je dois vous avouer que jusqu’à la veille du 1er live, j’ai hésité à faire ce programme car je ne me sentais absolument pas alignée avec le message que je voulais faire passer. Mes guides m’ont donc aidée en me clouant au lit et en me forçant à faire moi aussi, le point sur mes relations amicales, professionnelles, sentimentales et à me poser la question suivante :

« Si tu n’avais rien à perdre, que ferais tu de cette relation? »

En répondant à cette question, je me suis rendue compte rappelée de plusieurs choses :

  • Qu’il y a des liens que je ne souhaite pas couper, quelque soit le degré de douleur que l’égo de cette personne a pu m’infliger. J’ai pris un engagement d’aimer cette personne a un moment donné de ma vie, et laisser la peur est le moteur du lien qui nous unit est une rupture de mon engagement vis à vis de moi même. Continuer à aimer malgré tout, c’est un acte d’amour envers moi même.
  • Que j’avais peur de perdre ma santé mentale, physique et spirituelle, mon énergie, ma sérénité en partageant mon amour. J’ai du me rappeler à mes « garde fous » et aux rituels qui me permettent de m’assurer de rester dans ma zone de génie et d’excellence, quelque soit ce que le monde qui m’entoure fait, dit et pense de moi.
  • Que mon énorme besoin de protection venait essentiellement de la peur de m’ouvrir à l’amour. De la peur d’être intime, même avec les personnes avec lesquelles je le suis le plus . Mon âme me demandait d’être plus vulnérable encore que je ne l’ai jamais été dans ma vie et de reconnaitre mes peurs, mes doutes, mes erreurs, mes leçons.
  • Que le temps est une ressource précieuse et que lorsqu’on décide d’aimer quelqu’un, il faut savoir lui laisser le temps de s’ajuster à nos nouvelles vibrations.
  • Que les raisons pour lesquelles nos routes terrestres se séparent n’a rien à voir avec ce que je peux faire, dire, penser. Je me suis rappelée à cette phrase de Marc Aurèle,

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.

Marc Aurèle

J’ai eu un vrai rappel d’humilité sur les élements qui sont dans mon contrôle dans ma vie et ceux qui ne le sont pas.

Et vous quel est votre bilan de cette pleine lune?

Rdv dans quelques jours sur le pour votre interprétation du thème de la nouvelle lune du 16 octobre. N’oubliez pas de vous abonner à ma chaine youtube et de recevoir les notifications lorsque je ferai ce tirage en direct.

Je vous laisse sur cette magnifique chanson de Lenny Kravitz qui a rythmé ma journée.

Les paroles à méditer

Love is gentle as a rose
And love can conquer any war
It’s time to take a stand
Brothers and sisters join handsWe got to let love rule
(Let love rule)
We got to let love rule
(Let love rule)Love transcends all space and time
And love can make a little child smile
Oh can’t you see
This won’t go wrong
But we got to be strong
We can’t do it aloneWe got to let love rule
(Let love rule)
We got to let love rule
(Let love rule)You got to got to got to
(Let love rule)…

Pleine lune en Bélier du 1er Octobre 2020

Hello my beautiful soulsHow are you doing today?J’espère que vous allez bien et que votre weekend a bien démarré.Hier, j’ai tourné en live la vidéo explicative du thème de la pleine lune du 1er octobre prochain.


En résumé

Nous travaillons ce mois ci l’axe Bélier Balance, l’axe Mars-Venus, l’axe du divin masculin et du divin féminin.Avec Mars (la planète de la guerre, de l’individualité) aussi forte et présente pour cette pleine lune, en opposition avec Saturne (le gouvernement, les limitations), Jupiter (la loi, la sagesse et l’expansion), et Pluto (le pouvoir, le sexe, l’argent des autres, les impots), les esprits risquent de s’échauffer au cours des prochaines semaines pour réclamer plus de libértés individuelles.
Pendant cet axe, le masculin est compressé, comprimé et poussé dans ses retranchements.Le féminin quant à lui, est dans le signe de la Balance et recherche l’équilibre, l’harmonie et la justice.

Comment réagir face aux futures régulations, lois limitantes qui vont certainement être implémentées au cours des prochaines semaines?
Nous sommes invitées par la Déesse à nous asseoir plus que jamais dans notre pouvoir féminin, à monter sur le trône de notre autorité spirituelle et féminine. A connaitre notre pouvoir et à l’exercer avec compassion, diplomatie et sagesse, sans chercher à porter un masque ou à travestir qui nous sommes.


Dans quels domaines cela risque t-il de nous impacter?

A l’échelle collective, nous le voyons déjà. A l’échelle individuelle, cela va avoir un impact :

– sur notre première maison en astrologie qui gouverne notre personnalité, le masque que l’on porte pour se faire accepter des autres

– sur notre septième maison en astrologie qui gouverne nos relations avec les autres, sur le plan sentimental, business, mais aussi les contrats de manière générale.


La question centrale de ce thème

pourquoi suis je contrainte de porter ce masque pour me faire accepter des autres? pour me marier? pour trouver un travail? pour signer ce deal? Comment faire pour être authentiquement moi sans risque de ne pas être accepté dans mes relations avec les autres?Vous voyez donc que le masque que nous devons tous porter actuellement n’est que la matérialisation extérieure de ce qui se passe à l’intérieur de nous. 
Vous comprenez donc l’importance du travail que je vous propose dans Manifest Love qui démarre le 8 Octobre.Vous sentez vous obligées de porter un masque pour être aimée et acceptée des autres? 
Plus je suis moi même, plus j’attire les bonnes personnes à moi
Martine, une de mes fidèles abonnées, a compris que cela ne servait à rien de se travestir. Voici un des commentaires qu’elle a laissé sur ma facebook pendant mes tirages love du mois

Capture d’écran 2020-09-24 à 18.06.59.png

J’ai hâte que l’on démarre votre à travailler votre estime de vous et votre capacité à recevoir l’amour, en étant authentiquement vous.
Voici le lien pour découvrir le programme détaillé et pour vous inscrire avec vos 35% de remise de bienvenue.

http://manifestlove.live/join

Recevoir mes messages au quotidien

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Suis je maudite en amour

malédiction  
      nom féminin 
1    fait de souhaiter le malheur à une personne  
2    malheur, malchance 3    Une malédiction est un état de malheur inéluctable qui semble imposé par une divinité, un sort maléfique, jeté sur un individu ou une communauté, ou le destin.
4    La malédiction est aussi un rituel appelant les puissances divines à exercer leur action punitive contre un individu ou un groupe d’individus, objet de cette malédiction.Etymologie : du lat. maledictionem, de maledicere, de male, mal, et dicere, dire. Malédiction a été refait postérieurement sur le latin ; l’ancienne forme est maleïçon.

Vous êtes nombreuses à me consulter en privée en me posant cette question : suis je maudite en amour Clarisse?
Avant de répondre à cette question, je tenais à vous rappeler l’étymologie du mot malédiction. Maudire quelqu’un c’est prononcer de mes mots qui visent à le nuire. Le fait que vous vous posiez cette question suppose donc que vous accordez à quelqu’un le pouvoir de prononcer des mots si puissants qu’ils ont la capacité de faire de votre vie sentimentale un désastre.La première question que j’ai envie de vous poser est la suivante : pourquoi donc donnez vous autant de pouvoir à quelqu’un?

La femme jalouse, l’ex revanchard, la belle mère castratrice : tous ces gens n’ont aucun pouvoir sur vous, à moins que vous ne consentiez à le leur donner.


Je vais vous dévoiler des secrets de magiciens et de sorciers aujourd’hui. En tant que guérisseuse, j’ai dû les étudier consciencieusement pour les défaire. Comment jette-t-on un sort à quelqu’un?On lui jette un sort en implantant une idée dans sa tête. Une idée qui va le faire douter de lui et de son pouvoir. Parfois, cette idée n’a même pas besoin d’être clairement exprimée. Il suffit que l’illusion d’un pouvoir supérieur existe pour que le sort prenne et que la personne commence à faire des choses, dire des choses, penser des choses, qui vont à l’encontre de son intérêt.
Je vais vous donner un exemple très personnel.Dans ma famille côté paternel, il y a cette légende selon laquelle mon arrière grand père, grand guérisseur, aurait sacrifié toutes ses filles, petites filles et arrières petites filles pour augmenter son pouvoir. Nous ne pourrions être mariées à personne et serions condamnées à l’échec en amour. Lorsque j’ai appris cette histoire, je venais de divorcer. J’avais enfin trouvé l’explication à mon malheur : mais oui, c’est clair, mon arrière grand père était celui qui avait maudit mon « mariage » et c’est à cause de lui que j’avais divorcé.J’ai commencé à croire à cette histoire, parce qu’elle venait me rassurer. Ce n’était pas de ma « faute » ou mon désir à moi de me séparer de mon ex. Non, c’était nécessairement quelqu’un d’autre. Jusqu’à ce que je fasse mon travail sur moi même et que je réalise que: 1.  j’avais souhaité ce divorce au plus profond de mon être2. divorcer était la meilleure chose qui puisse m’arriver3. mon arrière grand père n’avait AUCUN pouvoir sur moi et que je devais me défaire de ce lien toxique que j’avais établi avec lui. Plutôt, que j’avais laissé s’établir parce que cela m’arrangeait un moment. Jusqu’au jour où cela ne m’arrangeait plus du tout.

Je me suis moi même maudite


Je me souviens de ce jour comme si c’était hier. Cela faisait quelques mois que j’avais rencontré ce charmant jeune homme sur un forum de discussion américain. Nous passions des heures au téléphone, au grand dam de mes parents et de leur facture téléphonique. Je suis tombée follement amoureuse de lui et j’avais prévu de me rendre à New York, une fois mon bac en poche, pour le rencontrer et passer un merveilleux été avec lui. J’envisageais sérieusement de faire de lui le premier homme avec qui je ferais l’amour et, un jour où nous évoquions cette possibilité au téléphone, je lui dis ceci : »le premier homme avec qui je vais coucher, je veux rester en contact avec lui toute ma vie, je veux que nos liens soient forts et je ne veux jamais avoir à regretter d’avoir fait l’amour avec lui. Ce sera mon mari pour la vie ».Mama, j’ai prononcé cette phrase, j’avais 17 ans! 17 ans! Et tu sais que j’étais encore au téléphone avec lui 20 ans après, comme si nous ne nous étions jamais séparés? Tu m’étonnes que je n’arrive pas à créer de belles relations avec de telles paroles. Je me suis maudite moi même.J’ai prononcé des phrases, un jour, qui m’ont été utiles à un moment mais qui des années après ne m’arrangent pas du tout!

L’auto malédiction, c’est le sort le plus puissant dont on peut être victime. En effet, nous utilisons notre propre énergie pour le faire empêchant ainsi notre corps énergétique de le percevoir comme une attaque. Tout reste à l’état inconscient. Et on traine comme cela des voeux, des serments, des engagements sur 1, 2, 3 incarnations qui sont sources de blocage dans notre vie.


Ce n’est pas moi qui suis maudite, mais mon homme


Je pense que c’est les cas pour lesquels on vient le plus me consulter. Ma belle mère, ma belle soeur, mon beau père, fait de la sorcellerie sur mon homme. Je vais te dire une chose : personne ne maraboute quelqu’un s’il n’est pas consentant. Si les sorts de ta belle mère, de ta belle soeur, de ton beau père, de son ex femme, de sa maitresse fonctionnent et détruisent votre couple, c’est que ton gars ne t’aime pas ou que votre union n’est pas protégée par vos ancêtres. En d’autres termes, vous n’êtes pas mariés, et aucune dot, si cela fait partie de tes coutumes, n’a été versée. Il n’y a aucun engament spirituel de sa part, donc, votre union est très facilement attaquable.Quand on dit que le mariage protège, ce n’est pas pour rien. Mariez vous  !
Et puis, bon,Si vraiment on maraboute ton gars, mama j’ai une question pour toi  : pourquoi tu restes là bas? Tu n’as pas envie d’une vie sans drame? Tu n’as pas envie de sauver ta peau? Tu vas aller faire des enfants avec une famille que tu soupçonnes de faire des choses aussi graves que marabouter ses propres enfants? Doudou, aime toi un peu, FUIS ! 


Que faire concrètement si on se croit victime d’un sort en amour?


1. Augmenter ses vibrations. Dans Manifest Love, je vous propose 3 soins énergétiques puissants dont un soin de montée vibratoire pour vous aider à défaire des liens toxiques avec certaines personnes qui n’ont pas intérêt à ce que vous soyez heureux, heureuse en amour.
2. Reprendre le pouvoir sur ses pensées. Quelles sont les pensées qui vous traversent quand vous rencontrez quelqu’un? quand vous faites l’amour avec votre chéri? quand vous vous disputez avec votre homme. Etes vous focalisée sur l’échange en lui même ou nourrissez vous des pensées du type « ca, c’est certainement sa mère qui a fait un truc pour pourrir mon couple et garder son fils? » Reprenez le pouvoir sur vos pensées. Je vous assure que c’est puissant
3. Faire un rituel de libération des liens. Nous en avons 2 de prévus dans Manifest Love. Un avec vos ex de cette vie et d’autres vies. Le 2ème, c’est avec les mémoires traumatiques de vos lignées maternelles et paternelles, parce que je peux vous assurer que des femmes et des hommes malheureux en amour qui vous ont transmis leur tristesse, leur rage, leur colère, leur amertume dans votre ADN, il y a en un paquet!
4. Rappelez vous que vous êtes dignes d’être aimées. Je vous ai prévu une méditation à faire pendant 3 mois pour augmenter votre estime de vous, votre confiance en vous et votre magnétisme. Un des mantras que j’aime le plus est celui ci : je suis heureuse en amour. Je peux t’assurer que quand tu te dis cette phrase tous les jours, ton homme peut faire ce qu’il veut, toi, tu es heureuse. Ses agissements n’affectent pas ton sentiment d’être heureuse. Tu sais être heureuse en amour indépendamment de lui.
5. Faites le ménage dans vos relations. Vous savez, avoir une vie sentimentale épanouie quand on a autour de soi des personnes qui se plaignent à longueur de temps « des hommes » et qui ne sont pas capables de faire la part des choses entre leur propre vécu et l’humanité toute entière, cela réduit nos chances d’être successfull en amour. Je me suis rendue compte que m’entourer de femmes heureuses en couple ou de femmes qui aspiraient à l’être a largement contribué à réparer mon coeur et à m’ouvrir à nouveau à l’amour.
6. Arrêter d’entretenir des relations avec des hommes qui vous font mal. Je ne sais pas combien de fois je dois vous le dire, mais il y a des personnes qui ne savent pas aimer comme vous avez besoin d’être aimée. Plus vous entretenez des relations avec ces personnes et tentez de forcer le cours des choses, plus vous vous confirmez l’histoire que vous vous racontez qui veut que vous soyez maudite en amour. C’est faux!
Je vous dis mes belles, le travail peut être profond. J’ai hâte qu’on le fasse ensemble et te prodiguer ces soins et exercices puissants dès le 8 octobre dans Manifest Love. Merci à celles qui se sont déjà inscrites ! .Tu bénéficies de 35% de remise sur ton inscription jusqu’au 5 octobre 

Details et inscriptions ici

Http://manifestlove.live/join


Sur ces belles paroles mes louloutes, je vous dis rendez vous sur la page facebook demain pour votre tirage sentimental du mois d’Octobre. Le replay sera accessible quelques heures après sur Youtube.
ps : mon interview de lundi sur Africa Radio est disponible ici
Much loveClarisse

Quand tu te sens coupable

Je t’écris ces lignes le matin tinnn comme on dit chez moi au Sénégal. Il est à peine 6h du matin et je m’apprête à laisser les enfants avec leur nouvelle nounou avant de mettre les voiles dans un petit spot avec piscine reperé il y a quelques semaines.Oui, au risque de paraître égoïste, je prends cette journée, en plein milieu de semaine, rien que pour moi. Un véritable me time d’une journée entière. 
Prendre cette décision n’a pas été facile du tout. A vrai dire, je tergiverse depuis un an.
L’argent J’ai pensé que je n’en avais pas les moyens. J’ai fait mes calculs et c’était quand même serré. J’ai attendu d’augmenter mes revenus pour être à l’aise avec cette décision et pouvoir payer ma nounou d’enfer sans aucun stress. En vérité j’aurais pu le faire dès l’année dernière mais je me sentais coupable de consacrer autant d’argent pour mon simple bien-être. Il a fallu que je m’autorise plus ce genre de moments pour me rendre compte de l’importance qu’ils ont sur ma capacité à générer de l’abondance dans ma vie.

Pas prêts J’ai ensuite pensé que les enfants n’étaient pas prêts. J’ai dit on s’est installé il y a peu, ils ont besoin de repères et de stabilité. Ils ont besoin, donc, de leur maman. J’ai attendu 1 an pour pouvoir me sentir à l’aise avec cette option. En vérité c’est moi qui n’était pas prête. Pas prête à changer mon identité de mère. J’avais encore besoin de prouver que j’étais une bonne mère. Il a fallu que je travaille sur ça, encore…
Le travail
J’ai ensuite pensé que la seule raison valable de les laisser, c’était pour aller travailler. Je me suis donc dis qu’avec cette aide, j’allais pouvoir augmenter le nombre de séances de coaching et de tirages de cauris. Mais mon corps m’a dit non. A mesude que j’envisageais cette possibilité, j’ai commencé à avoir des douleurs au dos et aux épaules. Tu en fais trop Clarisse. Autorises toi à recevoir de l’aide. J’ai suivi mon instinct en faisant mon planning pour les 3 prochains mois et je n’ai prévu qu’un créneau de consultation privée par semaine. Il a fallu que je dézingue, encore l’idée que la seule raison valable de les laisser c’est pour travailler.
Ces voix que tu entends dans ta tête
J’ai entendu les voix de toutes les personnes qui ont porté un jugement sur mon style de parentalité depuis que je suis maman. Les personnes qui ne comprennent pas ma vie, mon métier, mon histoire, ma relation avec mes enfants, mes enfants. Mes voisins, mes ex, mes parents, mes ex belles soeurs, mes freres et soeurs, les maîtresse d’école. 
Allais je les laisser dicter ce que j’allais faire de mon mercredi ?Car oui, je leur donnais voix au chapitre sans m’en rendre compte. Si je ne faisais pas le nécessaire pour écouter mes voies intérieures, je leur aurais donné un droit de vote.
Mais ils ne le méritent pas ce vote…non! :- ils ne paient pas mes factures- ils ne massent pas mes enfants le soir pour les aider a s’endormir – ils ne sont pas là pour raconter l’histoire – ils ne sont pas là pour soulever les courses tous les lundis et les déposer chez moi- ils ne sont pas là pour les consoler- ils ne sont pas là avec moi pendant que je travaille – ils ne sont pas là au quotidien pour élever mes enfants 
En d’autres termes, ils n’ont pas à payer les conséquences négatives des décisions que je prends et des choix éducatifs que je fais. En revanche, ils bénéficient des retombées positives de mon travail en tant que parent : des enfants joyeux, équilibrés, intelligents et stimulants avec qui il fait bon vivre.
J’ai une question pour toi qui te sent coupable
J’ai donc une question à poser à toutes celles d’entre vous qui se sentent encore coupables de se faire passer en premier. Même lorsqu’il s’agit de leurs enfants.A qui donnez vous un droit de vote sur les décisions de votre vie?Quand vous réfléchissez à une décision, quelles sont les voix que vous entendez dans votre tête ? Votre voisine ? La maîtresse ? Votre ex?Si vous étiez secrétaire general de l’ONU, leur donneriez vous un droit de vote à chacun d’eux dans les décisions de votre monde?
Prendre conscience de votre dialogue intérieur est la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous libérer de la culpabilité. 
Quand vous vous rendrez compte que cette émotion, ce sentiment de culpabilité est la résultante de pensées qui ne vous appartiennent même pas. Qu’elles sont la résultante de la croyance que le jugement des autres est plus important que votre propre jugement, vous ne vous sentirez plus coupable de rien. Vous reprendrez le pouvoir de votre vie.
Faire parler ses voix intérieures est la pierre angulaire de mon travail et de mon programme Zen et Organisée. 
En t’écrivant ces lignes, je suis même entrain de me demander si ce n’est finalement pas ce seul et même programme que je vais vous proposer pour le reste de l’année 2020, tellement il est puissant.
En attendant que je prenne ma décision (tu me connais, je fais les choses de manière cyclique) je te propose de t’inscrire maintenant et de rejoindre la session qui commence le 11 septembre. Nous pourrons nous exercer ensemble et travailler cette culpabilité dans le groupe. J’ai également prévu un soin énergétique Let go of Guilt pour t’aider à trouver l’énergie d’assumer ton pouvoir décisionnel. C’est important.
Si c’est ton premier programme, n’oublie pas ton offre de bienvenue. Tu peux en bénéficier en suivant ce lien
https://clarisse.podia.com/zen2020?coupon=HORUS

Much love

Clarisse

Pardonner pour éviter le burnout

Hello mes douces

J’espère que vous allez bien aujourd’hui.
Ce matin, j’ai réalisé un tirage des cartes pour les membres de mon école, les divine sisters.
Nos guides nous ont indiqué la source de nos blocages pour cette semaine est le suivant : occasion de pardonner.
Éprouvez vous encore de la rancoeur ou du ressentiment aujourd’hui ?
Je vais vous dire les choses franchement !
Chaque rentrée scolaire pendant 3 ans, j’avais comme une boule de colère qui commençait à m’envahir.
Un mélange de stress, d’angoisse et de rage.
Contre mon ex qui me laisse gérer toutes ces responsabilités seules.
Contre les institutions qui n’aident pas les mères seules.
Contre les banques qui se précipitent sur nous pour nous refourguer des crédits alors qu’on a juste besoin d’aide.
Contre le JAF.
Contre tout le monde.
L’angoisse de ne pas y arriver.
Le stress de manquer de temps, d’argent, de courage, de patience, de tout.
Et puis j’ai pardonné à tout ce monde là.
J’ai pardonné à tous ces gens là qui représentaient tous une partie de moi.
Mon ex : c’est moi! j’ai été comme lui par le passé. Si je suis en colère contre lui, je suis en colère contre moi même et je n’avance pas.
Les banques? C’est moi!
Moi aussi fut un temps, je croyais qu’on réglait tous les problèmes par la dette. Moi aussi je proposais à mes clients des paiments en 12, 24 mois « pour les arranger ». Moi aussi, fut un temps, je trouvais normal de cumuler les découverts. Si je suis en colère contre les banques, je suis aussi en colère contre moi et je n’avance pas.
Le juge aux affaires familiales ? C’est moi. Moi aussi j’ai cru pendant longtemps qu’homme et femme devaient faire 50-50 dans le foyer. Si je suis en colère contre le JAF et sa décision, je suis en colère contre moi-même et je n’avance pas.
Une fois que tout ce petit monde reçut la dose d’amour dont il avait besoin, j’ai augmenté mon niveau d’énergie et ma confiance en moi.
J’ai pris le temps de me demander ce que je voulais vraiment, mes désirs et valeurs clés. J’ai arrêté de courir, j’ai regardé les choses en face et j’ai agit en conséquence, pleine de mon pouvoir personnel.
Ne pas me pardonner et comprendre ce que cela voulait vraiment dire. Ne pas avoir les outils énergétiques pour le faire réellement m’a conduit au burnout. A toujours placer plus d’énergie que je n’en recevais. À toujours donner plus que ce que je n’avais. A vivre au dessus de mes moyens. A avoir honte de moi. A me sentir coupable.
J’espère vraiment pouvoir travailler cela avec vous dans Zen et organisée 2020.
Rdv dans Zen et Organisée si vous souhaitez travailler avec moi et laisser la femme Zen et organisée qui sommeille en vous enfin s’exprimer et se reveler.
Aujourd’hui, un premier cours vous attend : se préparer pour la rentrée dès maintenant.
Vous bénéficiez de – 30% jusqu’au 1er Septembre minuit avec le code promo ZENFAMILY
Much love
Clarisse
💋💋💋