Pardonner pour éviter le burnout

Hello mes douces

J’espère que vous allez bien aujourd’hui.
Ce matin, j’ai réalisé un tirage des cartes pour les membres de mon école, les divine sisters.
Nos guides nous ont indiqué la source de nos blocages pour cette semaine est le suivant : occasion de pardonner.
Éprouvez vous encore de la rancoeur ou du ressentiment aujourd’hui ?
Je vais vous dire les choses franchement !
Chaque rentrée scolaire pendant 3 ans, j’avais comme une boule de colère qui commençait à m’envahir.
Un mélange de stress, d’angoisse et de rage.
Contre mon ex qui me laisse gérer toutes ces responsabilités seules.
Contre les institutions qui n’aident pas les mères seules.
Contre les banques qui se précipitent sur nous pour nous refourguer des crédits alors qu’on a juste besoin d’aide.
Contre le JAF.
Contre tout le monde.
L’angoisse de ne pas y arriver.
Le stress de manquer de temps, d’argent, de courage, de patience, de tout.
Et puis j’ai pardonné à tout ce monde là.
J’ai pardonné à tous ces gens là qui représentaient tous une partie de moi.
Mon ex : c’est moi! j’ai été comme lui par le passé. Si je suis en colère contre lui, je suis en colère contre moi même et je n’avance pas.
Les banques? C’est moi!
Moi aussi fut un temps, je croyais qu’on réglait tous les problèmes par la dette. Moi aussi je proposais à mes clients des paiments en 12, 24 mois « pour les arranger ». Moi aussi, fut un temps, je trouvais normal de cumuler les découverts. Si je suis en colère contre les banques, je suis aussi en colère contre moi et je n’avance pas.
Le juge aux affaires familiales ? C’est moi. Moi aussi j’ai cru pendant longtemps qu’homme et femme devaient faire 50-50 dans le foyer. Si je suis en colère contre le JAF et sa décision, je suis en colère contre moi-même et je n’avance pas.
Une fois que tout ce petit monde reçut la dose d’amour dont il avait besoin, j’ai augmenté mon niveau d’énergie et ma confiance en moi.
J’ai pris le temps de me demander ce que je voulais vraiment, mes désirs et valeurs clés. J’ai arrêté de courir, j’ai regardé les choses en face et j’ai agit en conséquence, pleine de mon pouvoir personnel.
Ne pas me pardonner et comprendre ce que cela voulait vraiment dire. Ne pas avoir les outils énergétiques pour le faire réellement m’a conduit au burnout. A toujours placer plus d’énergie que je n’en recevais. À toujours donner plus que ce que je n’avais. A vivre au dessus de mes moyens. A avoir honte de moi. A me sentir coupable.
J’espère vraiment pouvoir travailler cela avec vous dans Zen et organisée 2020.
Rdv dans Zen et Organisée si vous souhaitez travailler avec moi et laisser la femme Zen et organisée qui sommeille en vous enfin s’exprimer et se reveler.
Aujourd’hui, un premier cours vous attend : se préparer pour la rentrée dès maintenant.
Vous bénéficiez de – 30% jusqu’au 1er Septembre minuit avec le code promo ZENFAMILY
Much love
Clarisse
💋💋💋

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :